Russia deploys hypersonic missiles in Kaliningrad

China will participate in military joint exercises in Russia

Beijing will send troupes to Russia to participate in joint military exercises at the end of August.« deepen cooperation » entre les deux armées, announced the ministère de la défense chinois.

China and Russia maintain close ties in terms of defense, and Beijing has declared that it wants to port bilateral relations. « à un niveau plus élevé », malgré les condemnations internationales suscitées par la guerre en Ukraine. According to a communiqué diffused mercredi, China will participate in annual baptismal exercises «Vostok» (« Est », en français – prévus pour se tenir du 30 août au 5 septembre, selon Moscou – dans le cadre de sa cooperation avec la Russie).

« The objective is to deepen practical and friendly cooperation with the armies of the participating countries, to increase the level of strategic collaboration between the participating parties and to strengthen the capacity to respond to diverse threats to security »declared the ministry of defense in the communiqué.

L’Inde, la Biélorussie, la Mongolia, le Tadjikistan, entre autres, participeront aussi à ces exercices. La Chine et l’Inde ont été accusées ces derniers mois de couvrir diplomaticementiquement la Russie en s’opposant aux sanctions occidentales et aux sales d’armes à l’Ukraine. Mais Pékin assure que sa participation aux exercices militaires est « sans aucun rapport avec la situation actuelle au niveau régional et international ».

Il s’agit des deuxièmes exercices menés conjointement par la China et la Russie cette année. In May, les deux countries avaien organized pendant thirteen heures des manœuvres près du Japan et de la South Korea, forcing these derniers to launch des avions de chasse en dissuasion, au moment où le président des Etats Unis, Joe Biden, se trouva à Tokyo.

See also  Vladimir Putin reporte son discours, la mobilisation générale semble écartée en Russie

Interrogé sur la participation chinoise à ces exercices conjoints, le porte-parole du département d’Etat américain, Ned Price, a dit que les Etats-Unis n’avaient pas d’“interpretation particulier” à ces exercices. « The most part of the countries concerned participate aussi regularly in a large range of exercises and military exchanges with the United States »at-il declared lors d’une conference de presse.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *