President Gotabaya Rajapaksa announced his resignation

The president of Sri Lanka, Gotabaya Rajapaksa, who was on Saturday 9 July at his palace in Colombo, announced that he will resign next week, according to reports by the president of the parliament, Mahinda Abeywardana. « Pour assurer une transition pacifique, le president a dit qu’il allait demissionner le 13 juillet »at-il declared à la télévision.

Accusé d’être le responsible de la crise économique sans précédent à laquelle le pays est conconnie, le chef de l’Etat avait dû fuir son palais avant qu’il ne soit pris d’assaut par des centaines de manifestants. Plus tard, la crowde s’en est prise à la résidence du premier ministre, qu’elle a en partie incendiée.

Dans la journée, the prime minister, Ranil Wickremesinga, convened an emergency meeting of the government open to leaders of political parties, to discuss a « rapid resolution » de la crisis politique en cours. Il avait fini par faire savoir qu’il était prêt à demissionner pour ouvrir la voie à un gouvernement d’union nationale.

« Pour assurer la sécurité de tous les Sri-lankais, il est favorable à cette recommendation des responsables des parties de l’opposition »ont affirmed ses services dans un communiqué.

Demonstrators inside the president's residence in Colombo, Sri Lanka, on July 9.

Echec du couvre-feu

Les chaînes de télévision locales ont montré des images de centaines de personnes, drapeau national à la main, renversant severales barrages de police et escaladant les grilles du palais presidentiel, au cœur de la capitale économique. Certain demonstrators have been broadcast live on les réseaux sociaux des videos où l’on peut voir une crowde déambulant à l’intérieur du palais, s introduisant dans les bureaux, les chambres à coucher et la piscine de la residence.

Cet assaut fait follow à une demonstration ayant rassemblé des dizaines de milieres de personnes who demanded the resignation of M. Rajapaksa. Les forces de l’ordre ont tenté de disperse l’immense crowde rasmléne dans le quartier administratif de Colombo. Le principal hôpital de la ville a fait état de trois personnes woundedes par balle et de thirty-six autres souffrant de difficulties respiratoires à cause des gaz lacrymogenes massivement employés.

La evelle, a couvre-feu d’une durée indéterminée avait été été decrété à Colombo, alors que des thousands of demonstrators began to flow already to demand the resignation of the president. « Le couvre-feu n’a pas eu d’effet dissuasif. Il a en fait encourage davantage de personnes à descendre dans les rues en guise de défia declaré un responsible de la défense. Des passengeres ont réquisitionné des trains pour rejoinder Colombo. » Même si le pays a presque épuisé ses maigres réserves d’essence, les demonstrators, supported by les principaux partis d’opposition, ont également loué des bus privés pour se rendre dans la capitale économique.

La police utilises des gas lacrymogenes et des canons à water pour disperse des demonstrators rassembles près de la residence du president de la République, à Colombo, au Sri Lanka, le 8 juillet 2022.

Mauvaise gestion économique

A court de foreign currencies en raison d’une mauvaise gestion économique et de l’impact de la crise provocée par l’épidémie de Covid-19, ce pays insulaire rencontre des difficulties à importar, nomentament les produits essentiels, ce qui provoque de graves pénuries de medicines, de nourriture et de carburant. Les Nations unies estiment qu’environ 80 % de la population saute des repas pour faire face aux pénuries et à la flambée des prices. Les 22 million d’habitants subissent également une inflation galopante et des cutures de courant produits depuis le début de l’année.

In April, Sri Lanka defaulted on its external debt of 51 billion dollars and started rescue negotiations with the International Monetary Fund. Le mois suivant, de nombreuses manifestations avaient éclaté. Neuf personnes avaient été tuées et plusieurs centaines blessées lors de troubles dans le pays.

Read also: Article reserved for our subscribers Le Sri Lanka, une île à la dérive

Le Monde avec AP, AFP et Reuters

See also  Joe Biden met at a pont arien for mette fin à la p pournrierie de lait pour bibb

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *