Nouveaux incendi en Egypte après un feu meurtrier dans une église

Les autorités égyptiennes ont rapporté ces derniers jours des incendi dans plusieurs lieux publics, une semaine après que 41 fidèles sont morts dans un incendie au beau milieu d’une messe au Caire.

Les court-circuits ne sont pas rares en Égypte, pays de 103 million d’habitants aux public infrastructures souvent déliquescentes, mais depuis le drama de l’église du Caire, les authourités semblent vouloir communique sur les moyens deployed pour éteindre les flammes.

De nombreux témoins avaient accusés les secours d’avoir tardé et denoncé des conditions de sécurité peu respectées ou inexistantes lors de l’incendie de l’église Abou Sifine d’Imbaba, quartier populaire densement peuplé de la capitale, megalopolis de plus de 20 millions d’habitants.

Dimanche, alors que les chrétiens d’Égypte, les Coptes, célébraient l’Assomption de la Vierge, un incendie sest déclenché dans un monastère de la province d’Assiout, dans le center du pays, rapporte le gouvernorat. «L’incendie a été contrôlée» and «les célébrations se sont poursuivies sans encombre» avec des milliers de participants, précis son communiqué.

Samedi, d’énormes colonnes de fumée s’était élevés d’un des plus grands centers commissaires d’Alexandrie, la grande ville du nord côtier, provoquant l’inquietude un temps avant que le feu ne soit contrôlé sans faire de victime, selon des sources policières.

Cet incendie était né d’un court-circuit dans des restaurants à l’intérieur de l’imense complexe commercial, avaient specified ces sources.

Plus tôt dans la semaine, un incendie s’était declarée lundi dans une église du Caire, selon le ministère de l’Intérieur. Puis mardi dans une église de la province de Minya (centre), selon le ministère de la Santé. Ces deux départs de feux n’ont pas fait de victime.

See also  In the United States, the capsule was discovered for the second time under the Confederate statue

Mercredi, un autre avait fait «huit blesses légers», dans un hôpital du Caire, selon le ministère de la Santé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *