“L’Ukraine est en train de reprendre ce qui est à elle”, declares Zelensky at the moment when Kiev launches its counter-offensive in the South

Un ancien député ukrainien, devenu cadre de l’occupation russe, tué

Un ancien député ukrainien pro-Zelensky, Alexeï Kovalev, passé du côté des forces d’occupation russe dans la région de Kherson, a été tué, ont fait savoir, lundi, les enquêteurs russe. « Le chief adjoint de l’administration militaire et civile de la région de Kherson, chargé des questions agricoles, Alexeï Kovalev, est mort après avoir été blessé par balls »a declaré le comité d’enquête russe sur son account Telegram.

« L’attaque a été menée à son domicile, le 28 août. Une jeune femme qui vivait avec le défunt a également été victime des malfaiteurs », a ajouté le committee, chargé en Russie des principales affaires criminelles, sans fournir plus de details. Ces derniers mois, plusieurs fonctionnaires nommés par les Russes dans les territoires ukrainiens qu’ils ont conquis ont été blessés ou tués lors d’attentats.

Alexeï Kovalev, 33 years old, was elected in 2019 as a deputy in the region of Kherson and joined the group of President Volodymyr Zelensky in the Ukrainian Parliament. Après l’offensive du Kremlin fin février et la conquête de la région de Kherson, il avait rejoint l’administration d’occupation.

Comme le rapporte Max Seddon, journaliste chef du bureau de Moscou pour le journal britannique Financial TimesAlexeï Kovalev avait rencontre, en juin, le responsible du Kremlin chargé de l’occupation russe, declarant : « La Russie est là pour de vrai et pour de bon. » Quelques semaines plus tard, la Russie avait accusé « les special services ukrainiens » d’avoir tenté de le tuer.

See also  The mayor of London, who was "very" concerned about Omigran, began a warning process

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *