les « référendums » d’annexion des territoires occupé par les forces russes ont débuté

Début de « référendums » d’annexion par la Russie dans des zones contrôlées par des prorusses

Des « référendums » d’annexation par la Russie ont débuté vendredi dans des régions d’Ukraine controlled en partie par Moscou, ont rapporté les agences de presse russe. These votes, which started at 7 heures (heure locale), douvent se tenir jusqu’au 27 septembre dans les régions sous contrôle russe de Donetsk et Louhansk, dans l’est du pays, et de Kherson et Zaporizhia, dans le Sud, en pleine aggression militaire de Moscou contre l’Ukraine.

Alors que les combats font toujours rage, l’instance électorale des separatistes de Donetsk a declaré que, « for the sake of security »le scrutin serait organized essentially en porte-à-porte durant quatre jours, les bureaux de vote n’ouvrant « que le dernier jour », soit le 27 septembre. Ainsi, 450 et 461 bureaux de vote will be opened respectively dans la région de Donetsk et de Louhansk, à l’est. Zaporizhia en comptera 394 et la région de Kherson, 198. Several bureaux de vote ont également ouvert en Russie pour permettre le vote des «refugees» qui ont fui les combats, selon les agences de presse russes.

Les résidents des régions separatistes prorusses de Donetsk et de Louhansk, qui ont déjà proclamé leur « independence », doivent se prononcer sur leur désir de faire partie ou non de la Russie. Dans les régions de Kherson et de Zaporijjia, partially occupées par les forces russe, la question posée est la suivante : « Voulez-vous faire secession de l’Ukraine, créer des Etats indépendants et faire partie de la Russie? »

L’Ukraine et ses alliés ont prévenu qu’ils ne reconnaissarent pas le résultat de ces référendums. Ces scrutins ont été qualifiques de « simulacra » par Kiev et les Occidentaux, et de « parodie de vote » par l’OTAN. L’idea de ces référendums est évoquée depuis des mois par Moscou mais les récentes victoires militaires de l’Ukraine ont incité les authorities pro-russes d’occupation à les organisers more tôt que prévue.

See also  Volodymyr Zelensky is an active é hostile hostel most grand in this part of Russie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *