Langya : ce que l’on sait sur ce nouveau virus venant de Chine

Les autorités sanitaires de Taiwan ont annoucement ce Sunday la mise sous surveillance d’un nouveau virus apparuit en Chine. Il se transmettrait des animaux vers l’homme avec des caractéristiques proches du coronavirus.

Un virus baptisé «Langya», qui aurait des similitudes avec le Covid-19, serait apparu en Chine. A ce jour, 35 people would be contaminated in Shangdong and Henan, two provinces located in the east of the country.

On Sunday, in the context of tensions between China and Taiwan, the Taiwanese disease control centers (CDC) announced the surveillance of this new virus.

Les patients would have been in contact with animals and presented the following symptoms: fever, fatigue, cough, loss of appetite, muscular pains, nausea, headache and vomiting, reported Tuesday. Taipei Times.

According to les chercheurs de Taiwan, les chiens et les chèvres would be les principaux animaux porteurs de l’agent pathogene, qui provocareient des dommages aux organes de l’Homme.

Aucun décès ni test pour le moment

Ce nouveau virus appartiendrait à la famille des Henipaviruses. Elle est classée au niveau 4 de la biosécurité et se transmitted par les gouttelettes respiratoires, selon l’Organisation mondiale de la santé.

Ce report des scientifiques de Taiwan intervient trois jours après la publication d’une étude sur ce nouveau virus par des scientifiques de China et de Singapore.

Dans celui-ci, les chercheurs ont nomentally anvanche que la musaraigne pourrait être le porteur animal le most evident du «Langya». Pour le moment, aucun décès n’a été rapporté et la plupart des cases se sont avérés sans gravité.

Les scientifiques taiwanais ont annoucement travailler sur l’élaboration d’un test pour détecter ce nouveau virus.

See also  Volcanic eruption in La Palma - Toxic gases force 33,000 people to control themselves Monday, images of volcanic activity

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *