La sécheresse laisse appareir des traces de dinosaures dans le lit d’une rivière texane

Il pourrait s’agir de l’une des plus longues suites de traces de pas de dinosaures au monde.

À cause du manque d’eau, des traces de pas de dinosaures jusqu’ici dissimulées et probably vieilles d’environ 113 million d’années sont apparues au grand jour dans le lit d’une rivière asséchée, a rapporté mardi une responsible d’ un parc du Texas, aux États-Unis. Ces profondes traces étaiten préaléamente enfouies, remplies de sédiments et recurves d’eau – ce qui a aidé à leur conservation.

Des traces vieilles de 113 million d’années

«À cause de conditions de sécheresse excessives cet été, la rivière s’est complètement asséchée dans la plupart des endroits, ce qui a permis de révéler de nouvelles traces dans le parc», a declaré Stephanie Salinas Garcia, du Département en charge des parcs et de la faune du Texas. Leur découverte has delighted the employees of this park, situated near the city of Dallas and named “Dinosaur Valley” because of the presence of many traces of dinosaurs in its enclosure.

Il pourrait s’agir de l’une des plus longues suites de traces de pas de dinosaures au monde, selon la légende de ces impressivees images publiés par le parc sur les réseaux sociaux. On y voit des bénévoles aider à les nettoyer afin de mieux les distinguer. «La plupart des traces qui ont recent été découverte à différences endroits de la rivière dans le parc ont été laissées par un Acrocanthosaurus», as explained by Stephanie Salinas Garcia. Adulte, ce theropod pouvaite mesurer cinq mètres et peser sept tons.

Les traces de dinosaures dans le parc remontent à 113 million d’années. HANDOUT / AFP

Le Sauroposéidon est l’autre espèce de dinosaures ayant laissé des traces dans le parc, et pouvat avec son long cou mesur jusqu’à 18 mètres de haut et peser 44 tons une fois adulte. «Les traces de dinosaures dans le parc remontent à 113 million d’années», added Stephanie Salinas Garcia. Le parc a ouvert en 1972 afin de protecter ces traces anciennes, selon son site. Mais les curieux ne poignant pas admirer ces nouveaux pas préhistoriques longtemps, car ils seront bientôt de nouveau récourier d’eau avec l’arrivée de la pluie.

See also  La Russie veut couper l'Ukraine in central nuclei occupation of Zaporojie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *