jamais l’Espagne n’avait created autant de contrats à durée indéterminée

Fin 2020, l’Espagne était le pays de l’Union européenne ayant la forte proportion de salariés en contrat temporaire, selon les données d’Eurostat : 24%, soit 11 points de plus que la moyenne européenne. Les contrats temporaires représentaient même jusqu’à il ya peu de temps 90% des nouveaux contrats signés, et les CDI seulement 10%. Mais aujourd’hui, la création de CDI bat des records : 780 000 contrats de ce type ont été signés au mois de juin, ce qui représentative plus de 45% des nouvelles embauches. La dernière réforme du travail, votée en début d’année, semble porter ses fruits dans le pays.

Ce texte, entré en vigueur il ya six mois grâce à un accord historique entre le gouvernement espagnol, les principales patronales associations et les deux grands syndicats, UGT et commissions ouvrières, restrict de manière considerable la possibilité pour les entreprises d’avoir recourse aux contrats temporaires.

The results are better than the forecasts are more optimisticse félicite Mari Cruz Vicente, secrétaire confederale à l’action syndicale de Commissions ouvrières. Les entreprises sont en train de s’adapter rapidement à l’utilisation des CDI, comme la forme la plus courante d’embaucher quelqu’un. Le marché du travail en Espagne évolue de façon positive et l’amelioration de la qualité de l’emploi est incontestable.”

Les premiers concerned sont les jeunes et les femmes, ceux qui ont le plus suffered jusqu’à présent des contrats précaires et temporaires en Espagne. À 24 ans, Álvaro enchaîné de nombreux petits boulots précaires : “Avant j’avais des emplois, pour ainsi dire, au jour le jour. Ils m’appelaient, par exemple, pour travailler sur des concerts pendant les week-ends. C’était super dur et, en plus, les conditions de travail n’était pas géniales.” Le jeune homme a signé son premier CDI en avril dernier, dans un supermarket de Madrid : “Tu te sens beaucoup plus confiant et tu es sûr au moins que, dans trois mois, ils ne vont pas te dire que ton contrat est fini. Avec un CDI, tout va beaucoup mieux, tout est beaucoup plus détendu.”

“Nous devons donc attendre le troisième trimestre pour voir si le changement est vraiment structurall.”

Gayle Allard, economist

à franceinfo

Chez les moins de 30 ans, le percentage de travailleurs en CDI has increased by 27 points in June, par rapport à la même period de l’année dernière. Des chiffres encourageants même si Gayle Allard, économiste à l’IE Business School, préfère rester prudente : “C’est peut-être structural, en raison du changement de la loi, mais c’est peut-être dû aussi à la confiance en l’avenir. Je crois que nous ne pouvons pas encore crier victoire, car la hausse a été observée deux trimestres avant cette réforme du travail.” Et reste donc à savoir si, avec une degradation de la situation économique, la tendency se poursuivra.

En Espagne, le nombre de CDI en très nette augmentation : reportage de Marie-Hélène Ballestero


listen

See also  Pollution record since April in France, restrictions are increasing in Europe

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *