Guerre en Ukraine : risque de famine, pénurie de blé…. La Turquie annonce un accord sur la reprise des exportations de céréales ukrainiennes

Turkey announced on Wednesday that an agreement had been concluded with Ukraine, Russia and the United Nations to resume exports of Ukrainian cereals blocked by Russia, opening a way out of an impasse. Millions of people are at risk of starvation.

L’accord pourrait être signé lors d’une nouvelle rencontre la semaine prochaine, a indicé le ministre turc de la Défense, avec la mise en oeuvre de contrôles conjoints des céréales dans les ports. Ankara will guarantee the security of Ukrainian exports in the Black Sea, Hulusi Akar said.

Turkey will also put in place a coordination center for grain exports with Ukraine, Russia and the United Nations, added the minister at the end of talks held in Istanbul, in a private meeting. secret.

Un”pas en avant décisif” a été réalisé afin de relancer les exportations de céreales ukrainiennes, s’est réjoyé le secrétaire général des unies, Antonio Guterres, prévenant toutefois que “des travaux technical supplémentaires sont nécessaires pour materialiser les progress du jour”. Ces discussions ont montré que Kyiv et Moscou étaiten en mesure d’échanger, at-il dit, mais “pour la paix le chemin reste encore long”.

Aucun commentaire n’a été effectue dans l’immédiat par l’Ukraine et par la Russie, parmi les plus importantes exportateurs mondiaux de céréales. Kyiv avait indicé opuravant qu’un accord à quatre était en vue. Plus early in the day, a representative of the Russian Ministry of Foreign Affairs, quoted by the press agency Interfax, said that Moscow wanted to control and inspect all ships to ensure that there was no cargo. ‘armes.

See also  In the G7 new novels sanctions si la Russie poursuit son invasion de l'Ukraine ...

A lire aussi :
Alimentation : après l’huile de tournesol et la moutarde, quel est cet autre produit de base menacé de pénurie?

Du fait du blocus de la Russie dans le cadre son “opération militaire spéciale” en Ukraine, plus de 20 million de tons de cereales ukrainiennes sont coincées dans le port d’Odessa et des dizaines de navires sont à l’arrêt.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *