Guerre en Ukraine : “Jeune fille ukrainienne cherche soldat russe”, la nouvelle ruse des hackers pour localiser l’ennemi

La Guerre en Ukraine has led to a cyber war without precedent. Avec des pirates informatiques qui rivalisent d’ingéniosité.

La Guerre en Ukrainepeut-être plus que tous les autres conflits, a fait émerger un nouveau genre de combats. Nos confrères du Financial Times décrivent même l’invasion de l’Ukraine par Moscow comme une cyberwarre sans précédent avec des légions de hackers des deux sides”. Avant le conflict, l’Ukraine comptait en effet 300 000 personnes travailant dans le domaine de la cybersécurité. Pour les besoins du pays, beaucoup d’entre eux se sont ainsi reconvertis en pirates capable de forcer n’importe quel système informatique.

A lire aussi :
Guerre en Ukraine – Zaporizhia : Zelensky et Macron se sont parlé

Localized thanks to the exchange of photos

Dans un reportage mis en ligne le 4 septembrele FT raconte ainsi la trajectory du groupe de hackers ukrainiens Hackyourmom. Son chef, Nikita Knysh, décrit ainsi les procédés utilisés par ces soldiers des temps modernes. Comme ces hoaxes à la bombe láncés sur le moindre vol à destination de Russia ou encore l’infiltration des caméra de sécurité connectées qui ont notably permis de découvrir des bases russe.

Plus unusual, les hackers ont aussi creat de faux profils de femmes ukrainiennes sur Facebook ou les réseaus sociaux ruses. Une fois l’exchange de photos avec les soldats russes effected, le piège pouvait se remermer. Les pirates parvenaient ainsi à géolocaliser l’ennemi pour finalement partager les différences données collectées avec l’armée ukrainienne.

“Les Russes, ils veulent toujours b…”a declaré Knysh au Financial Times. “Ils envoient beaucoup de conneries aux filles, pour prouver qu’ils sont des guerriers”.

Ukrainian hackers created fake profiles of attractive women to trick Russian soldiers into sharing their location, report says. Days later, the base was blown up.https://t.co/8j61Fcfx6T

— Julia Davis (@JuliaDavisNews) September 6, 2022

See also  In the event of an invasion of Ukraine by Russia, Joe Biden promises another response from the United States and its allies.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *