Guerre en Ukraine : 36 missiles dans la nuit, un déluge de feu s’abat sur Kherson pour l'”une des plus puissanes frappes ukrainiennes” depuis le début de l’invasion russe

Les forces ukrainiennes ont lanzé une attaque d’ampleur dans la night de mardi à mercredi sur la ville occupée de Kherson (south du pays).

Les artilleurs de Kyiv ont tiré pas moins de 36 roquettes sur la région de Kherson (south of the country) dans la nuit du 26 au 27 juillet. Il s’agit de l’une des frappes aériennes les plus puissantes sur la zone occupée par l’armée de Mouscou depuis le début de l’invasion russe le 24 févier dernier, reporte l’agence de presse russe Tass citant le chief adjoint de l’administration militaro-civile mise en place par l’armée russe dans la région de Kherson,

Trois salves

“Trois salves ont été tirées, pour un total de 36 missiles”, explains Kirill Stremousov. Soit “l’une des attaques de missiles les plus puissantes infligées à la région de Kherson” reconnais-il. Une attaque qui pourrait avoir causé par six tirs depuis des lance-roquettes américains Himars ou trois launches par des MLRS M270 américains ou Mars II franco-allemands.

A lire aussi :
Guerre en Ukraine : les lance-roquettes américains Himars donnent des ailes aux forces ukrainiennes qui frappent Louhansk pour la première fois et détruisent un nouveau dépôt de munitions

A lire aussi :
Guerre en Ukraine : les États-Unis annoncent 270 million de dollars d’aide supplémentaire pour Kiev, dont 4 nouveaux lance-roquettes Himars

Mais “il est clairaccording to him, “Que la plupart des missiles ukrainiens ont été abatlaus de défense aérienne” Russian ajoute-t-il niant que cette attaque ait atteint son but et causé quelque dégât que ce soit aux infrastructures locales ou l’appareil militaire de l’occupant.

See also  EN DIRECT - Ukraine: l'armée russe s'charne sur le Donbass mais mark pas

Le pont “toujours debout”

Also, le pont stratégique Antonivka (pont autorouter qui enjambe le Dniepr entre Antonivka et Olechky, en amont et à l’est de Kherson, les rélier de rives north et sud du fleuve, à près de 60 km en aval de la centrale hydroélectrique de Kakhovka) “n’a pas été destroyed”assure-t-il. “J’ai traversé le pont aujourd’hui, il est toujours debout” assure M. Stremousov.

A lire aussi :
Guerre en Ukraine : mise en difficulty par les Himars américains dans le Donbass, Moscou ordonne de frapper en priority ces lance-roquettes longue portée

Le chef adjoint de l’administration russe a toutefois reconnu que la chaussée du pont a bien été damaged, empêchant les véhicules, y compris ceux des civils, de l’emprunter.

A lire aussi :
Guerre en Ukraine : les États-Unis ont-ils enfin livré à Kiev des missiles capable de frapper à 300 km avec les lance-roquettes Himars ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *