Au Canada, des attaques au couteau dans des communautés indigènes font dix morts, deux suspects en fuite

Dix personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées, dimanche 4 septembre, lors d’attaques à l’arme blanche dans deux localités isolees du Canada don’t une à strong population indigène, a fait savoir la police.

« Nous avons repéré ten personnes decédées dans treize endroits des localités de James Smith Cree Nation et Weldon, dans le Saskatchewan » (province du center du pays), a declaré la commissaire adjointe de la gendarmerie royale du Canada, Rhonda Blackmore, lors d’une conférence de presse depuis Regina, la capitale de la province.

« Plusieurs autres victimes ont été woundedes, dont quinze ont pour l’instant été transportées dans différences hôpitaux »at-elle ajoute, précisant que la police recherchait « two suspects » et enquêtait sur « Les nombreuses scènes de crimes ».

The suspects, who have been identified, are two men aged 30 and 31. Les forces de police have been deployed « à leur maximum » pour les capturer, a specified Mme Blackmore.

« Les attaques survenues aujourd’hui en Saskatchewan sont horrible et déchirantes », a twitté le premier minister canadien Justin Trudeau. « Mes pensées vont à ceux qui ont perdu un proche et à ceux qui ont été blessé »at-il added.

Recherches sur un territoire grand comme la moitié de l’Europe

La police avait reçu un premier appel à 5 ​​h 40 (heure locale) faisant état d’une attaque à l’arme blanche à James Smith Cree Nation, suivi d’autres. La localité de James Smith Cree Nation, peuplée de 2 500 inhabitants, a decrété l’état d’urgence locale. Les résidents de la province de Saskatchewan ont en outre été priés de rester chez eux, par sécurité.

See also  Hong Kong recorded a record decline in population, brought about by massive emigration. - 12/08/2022 à 14:11

Les authorities pensent que « certaines des victimes ont été ciblées par les suspects et que d’autres ont été attacées au hasard »at-elle specified, tout en stressignant qu’il était trop tôt pour aborder le mobile de ces attaques.

The suspects were initially reported to Regina, the provincial capital located more than 300 kilometers south. Puis l’alerte et les recherches se sont étendues aux provinces voisines du Manitoba et de l’Alberta, une vaste région dont la taille équivaut à la moitie de celle de l’Europe.

L’autorité sanitaire du Saskatchewan has declared à l’Agence France-Presse (AFP) to have activated les protocoles d’urgence pour faire face à « Un nombre élevé de patients critiques ». “We can confirm that several people have been directed and taken into charge on several sites and that an appeal to additional personnel to help respond to this situation has been made.”at-elle added.

Le Monde avec AFP

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *