après la visite de Nancy Pelosi, l’île est visée par des sanctions commerciales de la China

Les douanes chinoises ont décidé de suspendre l’importation des agrumes, de certains poissons de Taïwan mais également du tea et du miel.

Article written by par

Publié

Mis à jour

Lecture Time : 1 min.

“Ceux qui offendsent la Chine must be être punis, de façon inéluctable.” C’est l’avertissement launched, mercredi 3 août, par le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi. Il a fait cette déclaration après la visite sur l’île de Taïwan de Nancy Pelosi, la presidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis.

In reaction to this displacement, considered by Beijing as an American provocation, China deployed a series of commercial sanctions against Taiwan. “La partie américaine et les partisans de l’indépendance de Taïwan vont les sentir sur la durée”a prévenu une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

China, premier commercial partner of Taiwan, has announced a series of economic sanctions: the Chinese customs have decided on Wednesday to suspend the importation of citrus fruits and certain fish from Taiwan. Elles affirment avoir détecté “de façon répétée” un type de cochenille nuisible sur les agrumes et y avoir recorded des taux excessives de pesticides. Des emballages contenant deux types de poissons ont également été testes positifs au Covid-19, at-elle assured.

Une stratégie “classique” pour Pékin

The Ministry of Commerce also announced “suspendre l’exportation de sable naturel vers Taïwan” à partir de mercredi, sans donner d’explications. Natural sable is generally used to manufacture concrete and asphalt, and Taiwan depends mainly on China to supply it. Le Conseil taïwanais de l’Agriculture a également fait savoir, mardi, que la China avait invoqué des infractions à la regulation pour suspendre l’importation de différences marchandises de l’île comme du tea et du miel.

See also  Joe Biden or I'm looking for allies to coordinate a response

This is not the first time that China targets trade with other countries or with Taiwan. C’est “un schéma classique pour Pekin”remarque Even Pay, analyste spécialisée en agriculture au cabinet Trivium China. “When diplomatic and commercial tensions are high, Chinese regulators generally adopt an extremely strict attitude in terms of respect for rules (…) en cherchant tout motive justifying une interdiction commerciale”ajoute-t-elle.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *